Déconnecter en Bolivie c’est découvrir la tranquillité des populations locales, au milieu de paysages à couper le souffle, et se connecter avec leurs traditions. Du Lac Titicaca aux grands déserts de l’Altiplano, de la Cordillère Royale aux forêts tropicales, découvrez la variété des paysages Boliviens et la simplicité de ses habitants. Partez à la rencontre de vos hotes boliviens qui vous partagerons la richesse de leur culture.

ITINERAIRE

  • Jour 1
  • La Paz
  • Jour 2
  • Huatajata
  • Jour 3
  • Huatajata- Tuni
  • Jour 4
  • Tuni
  • Jour 5
  • Tuni- Tomarapi
  • Jour 6
  • Tomarapi
  • Jour 7
  • Tomarapi- Tahua
  • Jour 8
  • Tahua- San Juan
  • Jour 9
  • San Juan- Désert de Siloli
  • Jour 10
  • Désert de SiloliColchani
  • Jour 11
  • Colchani- La Paz
  • Jour 12
  • Coroico
  • Jour 13
  • Coroico- Guanay
  • Jour 14
  • Guanay- Riviere Kaka
  • Jour 15
  • Riviere Kaka
  • Jour 16
  • Rurrenabaque
  • Jour 17
  • La Paz

Jour 1 - La Paz

Un chauffeur vient vous chercher à l’aéroport et vous amène à votre hôtel. Notre guide vient nous chercher à 9h dans le hall de l’hôtel pour partir à la découverte des traditions “paceñas” : une promenade unique au cœur de la vie quotidienne des habitants de la capitale. Nous commençons par entrer dans le marché couvert Mercado Lanza où nous nous mêlons aux travailleurs qui prennent ici leur petit-déjeuner. Nous prenons ensuite le téléphérique pour monter à El Alto et profiter d’une vue panoramique sur la ville et les sommets environnants. Nous survolons le cimetière général, dans lequel nous allons entrer. Nous découvrons ainsi les traditions post-mortem andines : sur les tombes les familles ne déposent pas seulement des fleurs mais des offrandes bien plus élaborées. Nous nous plongeons ensuite dans les traditions vestimentaires et festives de La Paz en descendant à pied du cimetière jusqu’au centre. Vous avez sûrement déjà croisé de nombreuses “cholitas”, ces femmes en habits traditionnels andins. Ici, chaque rue correspond à un vêtement ou un accessoire : jupes, chaussures, chapeaux haut-de-forme, boucles d’oreille etc. Dans la rue Los Andes ce sont les danses folkloriques qui sont à l’honneur : nous découvrons une multitude de costumes et masques colorés. Nous terminons la journée dans le “marché aux sorcières”. C’est ici que les “paceños” achètent le matériel nécessaire aux cérémonies d’offrandes à la Pachamama (la Mère Terre) : feuilles de coca et autres plantes médicinales, miniatures en sucre et fœtus de lamas notamment. Nuit à l´hôtel Rosario***.

Jour 2 - Huatajata

Direction le canyon de Palca pour cette demi-journée, vous allez découvrir au fil de votre marche un spectacle naturel formé de pics rocheux, de colonnes verticales façonnées par l´érosion. De grandes parois verticales hautes de 50 mètres se dessinent de part et d’autres tout au long de votre chemin. Retour à La Paz dans l´après midi, via le village de Ventilla. La route, pavée, offre de très beaux points de vue sur la Cordillère. Transport La Paz – Huatajata 1/2 jour. Nuit à l’hôtel Inca Utama****.

Jour 3 - Huatajata- Tuni

De Huatajata, nous traversons le lac Titicaca mineur en direction de la petite île de Pariti. Nous commençons par une visite du musée, l’occasion de découvrir des objets en céramique, témoignage de la culture Tiwanakota. Puis nous faisons une petite randonnée (1h-1h30) pour atteindre le sommet de l’île et apprécier la vue sur le lac. Nous reprenons ensuite notre bateau pour l’île de Suriki. Elle est le poumon du lac Titicaca, c’est ici que toutes les embarcations, traditionnelles ou touristiques, sont construites. Nous rejoignons un atelier de construction pour voir le processeur de fabrication et nous mangeons en compagnie des artisans. Un dernier crochet par un atelier de fabrication de Totora, bateau traditionnel en paille, et nous traversons l’île à pied pour une balade facile et agréable, dans des contrées très peu touristiques. Retour à Huatajajata dans l’après-midi.

Jour 4 - Tuni

Véritable immersion dans le quotidien de la communauté, cette journée est consacrée au partage de la vie au village et découverte de l’activité locale. Les habitants vous accueillent chaleureusement et vous expliquent quelle est l’importance du lama dans leur culture, l’éducation des enfants, leurs croyances et rites, l’organisation sociale d’un village aymara. Cette rencontre, authentique et inédite, vous laissera un souvenir inoubliable. Plusieurs activités sont possibles selon vos envies et selon la saison : A certaines saisons, les locaux s’adonnent beaucoup à la pêche. – récolte aux champs. – visite de l´école du village. – élaboration du chuño, une pomme de terre déshydratée grâce à des savoirs ancestraux très appréciés par les Aymaras (en juin-juillet) – petite randonnée. Déjeuner et diner andin. Nuit à l’Ecolodge Tuni*.

Jour 5 - Tuni- Tomarapi

Ce matin encore de nombreuses activités vous attendent ! Selon vos envie et la saison, vous pouvez choisir entre ces options : – partie de pêche à la truite dans les lagunes au pied du Condoriri avec le guide local. A certaines saisons, les locaux s’adonnent beaucoup à la pêche. – récolte aux champs. – visite de l´école du village. – élaboration du chuño, une pomme de terre déshydratée grâce à des savoirs ancestraux très appréciés par les Aymaras (en juin-juillet) – petite randonnée. Nous retournons ensuite au village pour le déjeuner. Ce repas typique vous étonnera d’autant plus que vous allez pouvoir mettre la main à la pâte ! Vous allez en effet participer à l’élaboration du repas selon les techniques locales. Départ de Tuni en transport privé. Traversée de l’altiplano jusqu’à l’entrée du parc national de Sajama (environ 4h) via le petit village de Curahuara de Carangas à l’église coloniale richement décorée (fresques parfaitement conservées). En route, découverte des chullpas, les sépultures carangas, aujourd’hui vides après leur pillage systématique. Nous pénétrons dans le parc par une piste qui nous conduit au village de Tomarapi. La faune est abondante et variée : alpagas, vigognes et ñandus (cousins de l’autruche) si la chance nous sourit, ainsi que des flamants roses sur la laguna Huaña Khota que nous longeons avant de parvenir à Tomarapi.

Jour 6 - Tomarapi

Le matin, nous nous rendons en 4×4 jusqu’aux geysers. Cette zone particulièrement active nous offre un spectacle unique de bains bouillonnants dispersés sur quelques centaines de mètres carrés. De là, nous empruntons un sentier qui remonte le long du ruisseau pour atteindre la lagune Khasiri (4850 m alt.) après 2h30 de marche. Nous y observons différentes espèces d’oiseaux aquatiques dont les foulques géantes (Ajoya en aymara) qui ne s’éloignent guère de leurs nids bien caractéristiques (grandes plateformes flottantes faites d’algues et d’herbes.) Une heure de montée est nécessaire pour atteindre un plateau où se niche la belle lagune Sorapata (4960 m alt.). Cet endroit magique, entouré d’impressionnantes montagnes aux couleurs soufre, est propice à une pause déjeuner. Nous redescendons ensuite jusqu’aux geysers en profitant de belles échappées sur le volcan Pomerape (6280 m). Nous retrouvons notre 4×4 qui nous conduit aux sources d’eau chaude naturelles où nous apprécierons un bain reposant au pied du volcan Sajama. Repas froid à midi Tout compris.

Jour 7 - Tomarapi- Tahua

Cap au sud pour traverser tout le pays Urus, par des pistes sablonneuses et piégeuses. Après avoir traversé le río Lauca, comme surgis de nulle part, apparaissent alors les chullpas polychromes les plus belles de Bolivie (les chullpas sont les tombes des seigneurs aymaras ; époque pré-inca). Nous parvenons au village de Sabaya en fin d’après-midi, après 4 à 5 heures de trajet et une forte sensation d´être seul au monde. Nous entrons très rapidement sur le salar de Coipasa dont la traversée est parfois rendue difficile par l’état du terrain, marécageux et piégeux. Nous nous trouvons en plein cœur de l’altiplano sauvage, au milieu de paysages arides, cernés par les volcans qui bordent la frontière chilienne, toute proche… Nous arrivons au village de Tahua en fin d’après-midi, au nord du volcan Tunupa. Nuit à l’Hôtel de Sal***

Jour 8 - Tahua- San Juan

Le matin, nous nous rendons à Coquesa, autre petit village en bordure du salar, célèbre pour ses momies Chipayas. Puis nous nous engageons dans le salar d’Uyuni (3650 m alt.), plus grand désert de sel du monde. La sensation est unique : l’horizon n’a plus de limites et l’immensité invite au silence. Arrêt en plein cœur du salar à l’île d’Incahuasi, d’origine volcanique et recouverte de stromatolites et de cactus géants (les stromatolites sont des colonies bactériennes fossilisées, premières traces de vie sur Terre). L´après-midi, nous mettons le cap plein sud vers le village de San Juan, où se trouvent de spectaculaires momies des « seigneurs des Lipez » (1200 D.C) et un petit musée. Nuit à l’auberge La Cabaña de Sal*.

Jour 9 - San Juan- Désert de Siloli

Nous reprenons aujourd’hui notre traversée du Sud Lipez, région de haute altitude connue pour ses vastes étendues désertiques, ses lagunes colorées, ses salars, ses formations rocheuses et ses volcans. A la sortie de San Juan, nous traversons tout d’abord le petit salar de Chiguana (3650 m alt.), aux pieds du volcan Tomasamil (5900 m alt.). Puis, la piste grimpe jusqu’à environ 4200 mètres d’altitude et nous nous arrêtons au mirador du volcan Ollagüe (5868 m alt.). Ce volcan toujours actif abrite l’une des mines de soufre les plus hautes du monde. Nous longeons ensuite la frontière chilienne vers le sud, en empruntant la célèbre “route des joyaux” qui borde les lagunes Cañapa, Hedionda, Ch’arkota et Honda, sanctuaires de trois variétés de flamants roses. La piste se poursuit à travers les superbes paysages du désert de Siloli (4700 m alt.), où se trouve notre hôtel. Nous arrivons en fin de journée, après avoir parcouru environ 160 km. Nuit à Hôtel del Desierto***.

Jour 10 - Désert de SiloliColchani

Une longue journée riche en paysages nous attend aujourd’hui ! Nous partons tôt ce matin découvrir les geysers Sol de Mañana (4850 m alt.), un cratère volcanique qui crache des effusions de vapeurs de soufre et d’eaux lourdes. Nous continuons ensuite jusqu’aux thermes de Polques. Préparez-vous à une expérience surprenante : un bain chaud dans une eau à 30°C, à près de 4200 m d’altitude, au milieu d’un désert glacé et d’un paysage spectaculaire. C’est donc réchauffés que nous remontons dans les 4×4 pour longer la Laguna Salada et traverser le désert de Dali (4750 m alt.). Le fort vent qui souffle ici a forgé de surprenantes formations rocheuses qui rappellent les tableaux du maître espagnol. Nous parvenons en fin de matinée à Laguna Blanca et à la Laguna Verde (4350 m alt.), situées au pied des volcans Juriques et Licancabur (5704 et 5960 m alt.). Après avoir parcouru une centaine de kilomètres, nous sommes ici à l’extrême sud de la Bolivie, tout près de la frontière chilienne. L’après-midi nous filons jusqu’à Uyuni, à 350 km de là (environ 6h de piste). Après le village de Villamar, ouvrez l’œil : nous traversons la région de Rio Grande qui abrite beaucoup de vigognes et de nandous (cousins de l’autruche) ! Avant d’arriver à Colchani, nous nous arrêtons dans le village de San Cristobal, connu pour sa riche église coloniale, que nous pourrons visiter si nous avons de la chance car elle n’est pas toujours ouverte ; et dans l’urbanisation modèle de Culpina K. Nuit à l’hôtel Palacio de Sal****.

Jour 11 - Colchani- La Paz

  • Départ de l'hôtel à 08:00 pour une longue étape. C'est tout l'altiplano et la Bolivie profonde qui défilent sous nos yeux. Après 4 à 5 heures de piste marécageuse, nous retrouvons l'asphalte au village de Challapata. Une heure et demie de route supplémentaires nous permet de rejoindre Oruro, ville célèbre pour son carnaval local, le plus important d'Amérique du sud après celui de Rio de Janeiro. Arrivée à La Paz en fin de journée (3 heures de route asphaltée depuis Oruro).
  • Déjeuner sur la route (compris). Dîner libre. Hôtel.
  • Nuit à l´hôtel Rosario***.

Jour 12 - Coroico

tropicales à quelques heures de La Paz. Après avoir passé le col de la Cumbre (4750 m alt.), les Andes se dérobent littéralement sous nos pieds. Quelques 100 km plus loin à vol d´oiseau, c´est le bassin amazonien ! Bienvenue dans cette incroyable région intermédiaire, appelée Yungas, du nom d ´un ancien peuple pré inca installé sur ses flancs à pics. De virage en virage, les paysages deviennent plus verts, l’air plus humide, le vent plus chaud… plus de 3500 mètres de dénivelé jusqu’à Yolosa (1100 m alt.) en quelques heures! Une montée abrupte de 7 kilomètres (650 m de dénivelé) termine le parcours pour rejoindre Coroico, la « perle des Yungas ». Départ en transport privé à 09h00 accompagné de votre guide en direction du « Cafetal », centre familial de plantation et de traitement de café, situé dans la communauté San Felix, à 4,5 km de Coroico, sur la route des Cascades. Cette journée nous permettra de plonger dans la culture et la production du café dans la région des Yungas. Nous apprendrons à connaître son histoire, sa production actuelle et sa relation avec la culture de la coca (très importante dans la région). La visite se fera de manière participative avec différentes activités et expériences pour expliquer toutes les étapes de production et de traitement du café. Activités et contenu explicatif : récolte manuelle des grains de café, sélection de grains, dépulpage et fermentation, séchage du café sur des palettes à l’intérieur d’une tente solaire, grillage artisanal dans la boue et comparaison avec le toastage industriel, dégustation. La visite se termine par une promenade près des cascades (qui se trouvent à 100 mètres de la plantation).

Jour 13 - Coroico- Guanay

  • Nous partons de bonne heure sur la piste qui suit le Rio Coroico, en direction du nord de la Bolivie.
  • La piste s'engage dans de très belles orges jusqu'au village de Caranavi, capitale du café de Bolivie, où nous déjeunerons. L'après-midi, nous longeons toujours le Rio Coroico, bientôt rejoint par le Rio Zongo, pour arriver en fin d'après-midi à Guanay, village vivant toujours la fièvre de l'Or. 7h de transport environ.
  • Nuit à l'auberge Los Pinos

Jour 14 - Guanay- Riviere Kaka

  • Embarquement sur notre pirogue à moteur, pour trois jours d´une fantastique traversée de la forêt primaire, en suivant le cours nonchalant de l´un des grands fleuves amazoniens de Bolivie, qui serpente entre les dernières « serranías », petites chaînes de montagne de quelques centaines de mètres de hauteur, dernières traces de la Cordillère des Andes.
  • Chaque jour, une petite promenade au cœur de la forêt, pour aller se baigner dans l´une des innombrables cascades cristallines qui jalonnent notre parcours et aller à la rencontre des communautés.
  • Sans oublier la découverte de la flore amazonienne exubérante et de sa faune plus que surprenante : Capibaras, singes, oiseaux par milliers aux cris étranges… une véritable communion avec la nature. Bivouac (en cas de pluie, possibilité de s´abriter sous des toits de chaume).

Jour 15 - Riviere Kaka

Le fleuve est maintenant rejoint par les eaux du Río La Paz, qui ont contourné tout le massif de l´Illmani avant de plonger à leur tour dans le bassin amazonien. Sur la rive droite, c´est la Réserve Biosphérique Pilón Lajas, alors que sur la rive gauche s´étend le Parc National du Haut Madidi. Nous sommes bien au cœur d ´une Nature vierge et parfaitement préservée. Un joyau de notre Planète. Tout compris. Bivouac (en cas de pluie, possibilité de s´abriter sous des toits de chaume).

Jour 16 - Rurrenabaque

Nous poursuivons notre navigation. Possibilité de pêcher et de déguster les fruits de notre pêche. Nous passons le canyon du Beo (dernières gorges et dernière « serranía » de notre parcours) pour pénétrer dans le parc Madidi et arrivons à Rurrenabaque en fin d´après midi. Au-delà, la plaine s´étend à l´infini, jusqu´aux confins du Brésil. Nous poursuivons notre navigation. Possibilité de pêcher et de déguster les fruits de notre pêche. Nous passons le canyon du Beo (dernières gorges et dernière « serranía » de notre parcours) pour pénétrer dans le parc Madidi et arrivons à Rurrenabaque en fin d ´après midi. Au-delà, la plaine s´étend à l´infini, jusqu´aux confins du Brésil. Dîner libre. Nuit à l’hôtel Maya***.

Jour 17 - La Paz

Vol domestique Rurrenabaque – La Paz. Un chauffeur vient vous chercher à l’aéroport et vous amène à votre hôtel. Vous profitez aujourd’hui d’une journée libre à La Paz. Vous pouvez en profiter pour vous balader dans le centre historique, faire quelques courses dans la rue Sagárnaga connue pour ses nombreuses échoppes d’artisanat local, découvrir les objets nécessaire aux offrandes à la Pachamama (Mère Terre) dans le “marché aux sorcières”, ou visiter l’un des nombreux musées de la ville… Et pourquoi ne pas prendre de la hauteur et faire un tour dans l’une des dix lignes de téléphérique ? Nuit à l´hôtel Rosario***.

VOS HÔTELS

La Cabaña de Sal

La Cabaña de sal est une charmante auberge construite de blocs de sel provenant du salar d’Uyuni. Chambre et salle de bain privées. Confort sommaire : électricité, eau chaude et chauffage ne sont pas garantis.
  • Hôtel La Cabaña de Sal - Catégorie: Hotel 1*
  • Inclus: dîner (hors boissons), chambre & petit-déjeuner

Palacio de Sal

Le Palacio de Sal Hôtel & Spa, récemment rénové et unique au monde, est entièrement construit en sel: des murs au plafonds en passant par les sols et la plupart des meubles (chaises, tables, lits). Le Palacio de Sal a reçu plusieurs prix. Il a été choisi parmi les hôtels les plus insolites du monde. Il a également attiré l’attention de plusieurs programmes et chaînes de télévision de renommée mondiale, telles que « Discovery Channel », « National Geographic », la « BBC » et bien d’autres. Enfin, en Mars 2010, il a de nouveau été sélectionné par le magazine français « Tendances » comme étant l’un des hôtels les plus insolites dans le monde. Depuis 2018, l’hôtel intègre un superbe Spa inspiré de la cosmovision andine, un savoir ancestral où sont dispensés les meilleurs thérapies.
  • Hôtel Palacio de Sal - Catégorie: Hotel 4*
  • Inclus: dîner (hors boissons), chambre & petit-déjeuner

ESTIMATION TARIFAIRE

Ce circuit contient

• Assistance francophone de notre équipe 24h/24 pendant le séjour • Transports privés (véhicule climatisé avec chauffeur hispanophone, essence, taxes routières, parkings, logement et repas de ce dernier si nécessaire) • Tous les petits-déjeuners (pas de garantie de bénéficier du petit-déjeuner si sortie matinale de l’hôtel) • Déjeuners et dîners mentionnés dans le « inclus » de chaque journée • Les nuits dans les établissements mentionnés ou équivalents • Les guides, les entrées et les activités dans le « inclus » de chaque journée.

Ce circuit NE contient PAS

• Les vols internationaux • Les dépenses personnelles • Les pourboires • Les frais bancaires

Conditions générales de vente

INFORMATIONS ADDITIONNELLES

Nos expéditions 4×4 sont assurées par des véhicules Land Cruiser de 1998-2000. Ce sont les seuls véhicules capables de supporter les conditions extrêmes de terrain (froid, gelée, sel, piste, etc..) des régions du Sajama et du Sud-Lipez. Ce sont des chemins hors sentiers battus. Parfois, les journées 4×4 peuvent être éprouvantes. Nos chauffeurs sont des professionnels, connaisseurs du terrain et mécaniciens. La capacité du 4×4 est de 7 personnes, néanmoins, vous serez maximum 6 personnes (5 personnes + 1 chauffeur dans un 4×4). Lorsqu’il y a un guide accompagnateur, vous serez 4 personnes + 1 guide + 1 chauffeur. Soit au maximum, 6 personnes dans un véhicule. Dans certaines régions, notamment celles du Salar d’Uyuni, du Sud-Lipez et Sajama, vous serez amenés à dormir et résider dans des conditions précaires. Les logements dits « Confort sommaire » sont le plus souvent des logements en refuge (laguna colorada, laguna verde, Quetena, Sajama…). Les chambres sont dépourvues de décoration et les lits ne sont pas toujours de bonne qualité (un sommier + un matelas avec des couvertures). Certains gîtes sont équipés de douches chaudes (pas toujours). Le sol est parfois en terre ou en béton. Les chambres individuelles dans ces types d’hébergement ne sont pas toujours garanties.